Actualités

Guvernul României a publicat Strategia naţională pentru protecţia şi promovarea drepturilor copilului 2014-2020, alături de Planul operaţional de implementare pentru perioada 2014-2016, documente realizate de către Autoritatea Naţională pentru Protecţia Drepturilor Copilului şi Adopţie (ANPDCA), aflată în subordinea Ministerului Muncii, Familiei, Protecţiei Sociale şi Persoanelor Vârstnice, cu sprijinul organizațiilor nonguvernamentale, inclusiv SERA ROMÂNIA. Documentele arată că în România copiii încă se luptă cu una dintre cele mai mare rate ale sărăciei din Uniunea Europeană și cu un acces inegal la serviciile de sănătate și de educație. Mai mult, încă persistă flagelul copiilor abandonați în maternități, principala cauză fiind tot sărăcia…
Aujourd’hui, c’est la journée internationale des personnes handicapées. En Roumanie, le débat est en cours pour savoir quel terme devrait être utilisé: handicap ou « disabilité » ? D’après la Constitution, nous devrions parler de handicap. L’influence anglo-saxonne nous encourage à utiliser ce barbarisme dont la signification n’est pas claire en roumain – disabilité. Cette discussion sémantique pourrait être intéressante si les personnes en situation de handicap / disabilité jouissaient des mêmes droits que les autres citoyens. Malheureusement, nous sommes loin de cette situation d’égalité. Il y a plus d’un milliard de personnes en situation de handicap dans le monde.…
Découvrez le message de Bogdan Simion, directeur exécutif de SERA ROMANIA, à l’occasion du 25ème anniversaire de la Convention des Droits de l’Enfant.
SERA ROMANIA et la Direction Départementale de Protection de l’Enfance (ANPDCA) ont inauguré mercredi 8 octobre un centre thérapeutique pour enfants en situation de handicap à Bradet, dans le département de Brasov. Le centre propose des soins de rééducation aux enfants du département de Brasov, qu’ils soient institutionnalisés ou qu’ils vivent en famille. Selon leurs besoins, les enfants peuvent bénéficier de séances de kinésithérapie, d’orthophonie, de balnéothérapie, de psychologie et d’éducation spécialisée. Avec l’aide des thérapeutes, les enfants vont pouvoir améliorer leur autonomie. Le budget pour la construction et l’équipement du centre thérapeutique a été de 442 000 euros. D’après…
Autorități, specialiști și reprezentanți ai ONG-urilor din protecția drepturilor copiilorau participat, în perioada 25-26 septembrie 2014, la Conferinţa Naţională pentru Adopţie, în care s-a discutat despre problemele și posibilele soluții din domeniul adopțiilor. La eveniment a participat și Bogdan Simion, director executiv al SERA ROMÂNIA, de asemenea în calitate de reprezentant al FONPC, punând accentul pe nevoia unei abordări diferite a procesului de adopție în România, ca o modalitate de protecție a copilului, în contextul în care cifrele arată că lucrurile nu au evoluat foarte mult. ”Cred că se impune să avem un alt unghi din care să privim adopţia…
SERA ROMANIA salue l’amendement de la loi 272, voté le 17 septembre 2014, qui interdit le placement en institution des enfants de moins de trois ans. Jusqu’alors cette interdiction s’appliquait aux enfants de moins de deux ans. 
L’Autorité Nationale pour la Protection des Droits de l’Enfant et de l’Adoption (ANPDCA) a organisé, vendredi 29 août 2014, un débat sur la question du retour en famille des enfants placés sous la protection de l’Etat. Dans le cadre de cet évènement, un projet de SERA ROMANIA en partenariat avec la Direction Départementale d’Assistance Sociale et de Protection de l’Enfance (DGASPC) de Vaslui a été présenté comme exemple de bonne pratique. Achevé à l’automne 2013, ce projet avait pour objectif d’accompagner et soutenir la réintégration dans leurs familles biologiques d’enfants placés sous la protection de l’Etat dans le département de…
Le lancement du Manifeste pour les Droits de l’Enfant aura lieu lundi 19 mai 2014 au siège de l’Autorité Nationale pour la Protection des Droits de l’Enfant et de l’Adoption à Bucarest. Dans le cadre de cet évènement, la société civile souhaite encourager les candidats aux élections européennes à devenir des Champions des Droits de l’Enfant. Cet évènement est organisé par la Fédération des Organisations Non gouvernementales pour l’Enfant, World Vision Romania, SOS Villages d’enfants Romania, SERA Romania, Terre des Hommes Romania, le Centre Roumain pour les Enfants Disparus et Exploités Sexuellement – FOCUS, Save the Children Romania, UNICEF Romania…
En 2010, la décision de supprimer l’Autorité Nationale pour la Protection des Droits de l’Enfant (ANPDC) avait été vivement critiquée par la société civile. La Fédération des Organisations Non gouvernementales pour l’Enfant (FONPC) avait alors adressé une lettre ouverte au Premier Ministre roumain critiquant la suppression d’une autorité chargée de surveiller le respect des droits de l’enfant. Le 12 juin 2009, se basant sur les rapports des ONG nationales, le Comité des Droits de l’Enfant des Nations Unies a adopté les Observations et Recommandations finales adressées à la Roumanie. Le Comité a notamment recommandé à la Roumanie de renforcer l’ANPDC,…
La première salle d’audition pour mineurs de Roumanie a été inaugurée mardi 8 avril 2014 par la Direction Départementale de Protection de l’Enfance (DGASPC) du département de Dolj. Cette initiative a bénéficié du soutien technique et financier de l’Ambassade de France à Bucarest, de la Fédération des Organisations Non-gouvernementales pour l’Enfant (FONPC), de la fédération la Voix De l’Enfant et de la Fondation Terre des Hommes. Le projet est mis en place en partenariat avec le Ministère de la Justice, le Ministère du Travail, de la Famille, de la Protection Sociale et des Personnes Agées, ainsi que le Ministère de…
Page 3 sur 5

Nos patenaires