Actualités

SERA ROMANIA et la Direction Départementale de Protection de l’Enfance (DGASPC) de Tulcea ont inauguré, lundi 16 décembre, deux maisons de type familial construites et équipées par SERA ROMANIA pour l’accueil de 24 enfants en situation de handicap provenant des deux centres de placement du département. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du projet de restructuration des deux centres de placement de Tulcea, le centre Cristian et le centre Gradinari, lancé à l’été 2012 par SERA ROMANIA en partenariat avec la DGASPC Tulcea. Le projet prévoit la construction de trois maisons de type familial, chacune pouvant accueillir 12 enfants. 36…
La Direction Départementale de Protection de l’Enfance (DGASPC) de Vaslui et SERA ROMANIA ont clôturé, jeudi 12 décembre 2013, un projet pilote de réintégration dans leurs familles des enfants sous la protection de l’Etat placés en institutions ou en famille d’accueil. Il s’agit du plus vaste projet de ce type à ce jour. Au total, l’équipe du projet a évalué 537 dossiers, une réintégration familiale a été envisagée pour 200 enfants, parmi lesquels 184 ont effectivement réintégré leur famille biologique, un an et demi après le lancement du projet, en avril 2012. L’évaluation conduite avant le lancement du projet a…
L’institut pour le Développement de l’Enfant en partenariat avec le Ministère du Travail, de la Famille, de la Protection Sociale et des Personnes Agées, SERA ROMANIA et la Fédération des Organisations Non gouvernementales pour l’Enfant ont organisé mercredi 13 novembre 2013 une conférencé intitulée « Les effets de l’institutionnalisation sur le développement de l’enfant. Observation, diagnostic, prévention et conséquences à long terme ». Dans le cadre de cette conférence, ont été présentées les conclusions partielles d’une étude comparative du développement d’enfants institutionnalisés et d’enfants élevés au sein de leur familles. Cette étude, Bucharest Early intervention Project (BEIP), a été lancée…
Mercredi 13 novembre 2013, aura lieu le congrès annuel de l’Institut pour le Développement de l’Enfant avec pour thème « Les effets de l’institutionnalisation sur le développement de l’enfant. Observation, diagnostique et prévention des conséquences à long terme ». L’évènement aura lieu à Bucarest au Palais du Parlement, dans la Salle des Droits de l’Homme, à partir de 9 heures. L’évènement est organisé par le Ministère de la Famille, de la Protection Sociale et des Personnes Agées, avec le soutien de SERA Romania et de la Fédération des Organisations Non gouvernementales pour l’Enfant (FONPC). La conférence de cette année invite…
SERA Romania et le Conseil Général du Maramures ont inauguré le premier centre thérapeutique pour enfants en situation de handicap du département du Maramures, vendredi 13 septembre 2013. L’établissement est situé à Sighet au Nord-Ouest du pays. Le projet a débuté il y a deux ans, SERA Romania a financé la construction et l’équipement du centre, sur un terrain mis à disposition par le Conseil Général. L’investissement réalisé par la fondation, avec le soutien de CARE France, s’élève à 320 000 euros. Après la fin des travaux, la gestion et le financement du nouveau centre thérapeutique ont été repris par…
Le Conseil Général de Botosani, SERA ROMANIA et Hope and Homes or Children (HHC) Romania ont inauguré mercredi 21 août 2013, cinq maisons de type familial, dans lesquelles ont été transférés 80 enfants en situation de handicap grave, de l’ancien centre de placement « Saint Spiridon ». Il y a un an et demi, le Conseil Général de Botosani, SERA ROMANIA et HHC Romania se sont engagés par un contrat de collaboration à changer les conditions de vie des 80 enfants qui habitaient dans le centre de placement « Saint Spiridon », une institution de type ancien et sans personnel…
Philippe Lévêque, directeur général de CARE France, association de solidarité internationale, a effectué une visite en Roumanie à l’occasion des 10 ans de collaboration avec SERA ROMANIA. Philippe Lévêque a visité des centres thérapeutiques, des centres de placements et des maisons de type familial dans les départements de Tulcea, Slobozia, Buzau, Targoviste et Brasov, mis en place par SERA ROMANIA avec le soutien financier de CARE France. Cette visite a été l’occasion pour le Directeur Général de CARE France d’évaluer les résultats des programmes en cours et d’identifier, avec les partenaires roumains, les besoins futurs. Dans le cadre de sa…
Face aux statistiques alarmantes du nombre de grossesses chez les mineures, en particulier parmi les jeunes filles dépendant du système de protection de l’Etat, Bogdan Simion, directeur exécutif de SERA ROMANIA, a souligné la nécessité de donner accès à une éducation sexuelle et au planning familial dès l’âge de 10 ou 11 ans. Selon les données du Ministère de la Protection de l’Enfance publiées le 18 juin par MEDIAFAX, près de 200 mineures vivant en centres de placement sont tombées enceintes entre janvier 2012 et mai 2013. 165 d’entres elles (82,5%), dont quatre âgées de 10 à 13 ans, ont…
« La Conférence mondiale sur le bien-être des enfants de 1925 a proclamé la nécessité de célébrer un jour dédié aux enfants. En 1954, l’UNICEF a encouragé toutes les nations à établir un jour pour célébrer la Journée de l’enfance. De nombreux pays ont alors décidé d’observer la Journée de l’enfance à des dates différentes. Chez nous, en Roumanie, comme dans les pays post-communistes, nous avons conservé, depuis 1950, la date du 1er juin. La Journée internationale pour la protection de l’enfant, comme elle est nommée à l’époque, a été établie par le Fédération Démocratique Internationale des Femmes dans le…
Le directeur exécutif de SERA ROMANIA, Bogdan Simion, a participé à un évènement organisé par l’Office Roumain pour les Adoptions demandant l’instauration d’une Journée Nationale pour l’Adoption le 2 juin de chaque année. L’instauration d’une telle journée permettrait de promouvoir l’adoption, un espoir pour les enfants abandonnés de vivre au sein d’une famille. Bogdan Simion a précisé que plus de 90% des couples qui adoptent des enfants en Roumanie, sont des couples infertiles. Dans un tel contexte l’adoption pourrait être considérée comme un « substitut ». « L’adoption devrait être plus que le seul remplacement de l’impossibilité d’avoir un enfant,…
Page 4 sur 5

Nos patenaires